L’église Saint-Laurent – Mardigny

Eglise du XIIe siècle
Saint patron : Saint Laurent ; 10 août
Inventaire des monuments historiques : 1997

L’église de Mardigny remonte au XIIe siècle mais elle a été profondément modifiée au XIXe siècle.
L’ensemble formé par le clocher et le narthex primitif, de style roman a été inscrit à l’Inventaire des monuments historiques en juillet 1997.

Bâtie en retrait du village, elle le domine comme de nombreuses églises romanes de Lorraine.
Elle a été longtemps une annexe de l’église paroissiale de Lorry. On ne pouvait donc pas, jusqu’à la Révolution française, y célébrer baptêmes, mariages ou enterrements.

A l’origine, c’est une église à nef unique, orientée -donc avec le chœur à l’est. C’est par une porte dans le mur sud, ouvrant sur un narthex, que l’on entrait dans l’église. Ce narthex ou avant-nef, était séparé de la nef par trois arcades toujours visibles. L’arc central repose sur deux piliers ronds à chapiteau cubique et à base à griffes, dont l’utilisation est connue en Lorraine et en Alsace pour le début du XIIe siècle. Le carré central du narthex, borné par ces deux colonnes et voûté d’arêtes, supporte le clocher ; l’ensemble est fortement incliné vers l’ouest malgré un puissant contre-fort.

Cet ensemble sert actuellement de sacristie.

Sur chaque face du clocher en bâtière, s’ouvrent des baies géminées.
L’ancienne porte d’entrée de l’église est aujourd’hui murée.

Au milieu du XIXe siècle, devenue trop petite, l’église fut agrandie et transformée. Grâce aux dessins et plan de Georges Boulangé en 1849, on connaît cette petite église juste avant son agrandissement.

Le chœur initial et la petite sacristie ont été supprimés et remplacés par une grande nef plafonnée, à laquelle on accède par un grand escalier à l’est, face au chemin d’accès depuis le village.

Le narthex abrite désormais la sacristie et l’espace de l’ancienne nef, cloisonné, est partagé entre la sacristie et le chœur actuel. L’église St Laurent est donc aujourd’hui occidentée (chœur à l’ouest).

Derrière le clocher, on trouve dans un enclos les plus anciennes tombes du cimetière de Mardigny, datant du début du XIXe siècle. Ce sont celles de la famille Georgin de Mardigny, derniers seigneurs du village.

Télécharger une « visite de l’église St Laurent de Mardigny » en mp3

Télécharger une « visite extérieure de l’église St Laurent de Mardigny » en mp3

Bibliographie :
BOULANGÉ (Georges), “Notes pour servir à la statistique monumentale de la Moselle, Lorry-devant-Le-Pont-Mardigny”, in Mémoires de l’académie impériale de Metz, 1855, pp 524-528
DURAND DE DISTROFF, Notice historique sur Mardigny, tiré à part des Mémoires de la Société d’Histoire et d’Archéologie de la Moselle, tome X, 1868, 35 p.
COLLIN (Hubert), Les églises romanes de Lorraine, Nancy, Société d’archéologie lorraine, Musée lorrain, 4 tomes, 1981-1986, (Mardigny, t. 2, pp. 60-61)