Alouette lulu

ALAUDIDES, Lullula arborea

Longueur : 15 cm ; Envergure : 30 cm ; Habitat : boisements clairs, particulièrement zones de conifères, secteurs pierreux et sablonneux, secs et ensoleillés.

Son nom scientifique évoque à la fois son chant mélodieux (lulu) et sa préférence pour un habitat lui offrant quelques arbres sur lesquels se percher. C’est là qu’on la voit et qu’on l’entend au printemps au moment de la reproduction. L’espèce est menacée par la disparition de ce type d’habitat.

Espèce de la Liste rouge nationale des espèces menacées

L’Alouette lulu est plutôt sédentaire en France ; elle se nourrit d’insectes et araignées en période de nidification puis en automne et hiver, de graines et semences.

Un élément pour la distinguer de l’Alouette des champs à laquelle elle ressemble beaucoup et qui est très présente sur la côte de Lorry : les sourcils clairs se prolongent jusqu’à l’arrière de la tête.

Deux oiseaux ont contribué au classement du site naturel des pelouses calcaires de Lorry-Mardigny : la Pie grièche écorcheur et l’Alouette lulu.

Fiche Oiseaux.net

Chant de l’Alouette lulu :

vidéo 1 : chant       vidéo 2 : cri       vidéo 3 : couples ?