Epeire frelon / Argiope frelon

ARANEIDAE, Argiope bruennichi

Araignée ; taille de la femelle 10-20 mm, du mâle 5-9 mm ; Habitat : milieux ouverts et ensoleillés et moyennement humides : friches, pelouses, landes mésophiles et humides

Ses rayures vives rappellent la robe du frelon, d’où son nom vulgaire. Plus qu’un avertissement de danger pour ses prédateurs, on pense maintenant que ces rayures de couleurs vives lui assurent plutôt un bon camouflage. Son régime alimentaire est constitué d’abeilles, guêpes, gros criquets, sauterelles… voir ci-dessous le repas d’une Epeire frelon. « l’Argiope frelon qui peut capturer, durant toute sa vie (d’avril à novembre) jusqu’à 900 proies, principalement des pucerons ailés (30 %), des Diptères (26,8 %), des Sauterelles (17,9 %) et des Hyménoptères (12,6 %) » extrait de « (en) M. Nyffeler, D. A. Dean, W. L. Sterling, « Feeding ecology of the orb-weaving spiderArgiope aurantia [Araneae: Araneidae] in a cotton agroecosystem », Entomophaga, vol. 32, no 4,‎ , p. 367–375, repris dans la page « Araneae » de Wikipédia.

On l’appelle aussi Argiope ou Epeire fasciée. Le mâle, très petit, meurt au cours de l’accouplement.

fiche INPN

Un diptère et une sauterelle ont été pris dans la toile d’une Epeire frelon (27/08/2019)