Un site naturel protégé

Les pelouses calcaires (côtes) de Lorry-Mardigny font l’objet d’un arrêté de protection de biotope (22/06/1995), constituent une Zone Naturelle d’Intérêt Ecologique, Faunistique et Floristique (ZNIEFF 410007496) et ont été retenues par le ministère de l’environnement pour le programme Natura 2000 (Union européenne). Les «Pelouses de Lorry-Mardigny et Vittonville» constituent donc désormais un site d’importance communautaire. (Arrêté du 30 janvier 2008 désignant le préfet coordonnateur).

Les côtes de Lorry et Mardigny font partie des sites protégés par le Conservatoire d’Espaces Naturels de Lorraine (plus de 300 sites).

La pelouse calcaire : un milieu créé par l’homme

Ce sont les activités pastorales qui, pendant des siècles, ont créé et entretenu ce milieu si particulier de pelouse sèche calcaire. La tendance naturelle au retour à la friche puis à l’emboisement était empêchée par la présence de troupeaux ovins. Les cultures vivrières n’ont jamais concerné qu’une faible surface fin XVIIIe/début XIXe siècle.

Côte et église de Lorry début 20e siècle
La côte de Lorry au début du 20e siècle

L’utilisation relativement paisible de cet espace naturel allait cesser avec les années 1970.

1970. La carrière moderne : les menaces sur le site naturel

L’ouverture d’une carrière à flanc de coteau pour la construction de l’autoroute A31 marque le début d’une possible destruction du site.
L’intensification de l’exploitation n’intervenant que peu à peu, il a fallu une quinzaine d’années pour que les habitants de la commune soient majoritairement sensibilisés à la perte d’un patrimoine communal.

La carrière de Lorry 1989
La carrière de Lorry 1989

Dans la perspective d’une extension de la carrière vers l’est, à l’occasion d’un renouvellement du bail en 1989, les habitants de Lorry-Mardigny, soutenus par certaines communes voisines, se sont mobilisés et ont adressé une pétition au Préfet de région demandant que la carrière ne s’étende pas davantage.  Finalement, en 1989, ils ont obtenu l’arrêt de la carrière.

La protection du site naturel

Le sol ayant été laissé en l’état, donc à nu, par le carrier à la fermeture de la carrière, une intervention s’imposait. Un partenariat a été établi entre la Commune et le Conservatoire des Sites Lorrains. Il s’est traduit par la signature d’un « bail emphythéotique pour la protection des pelouses calcaires des Côtes de Lorry-Mardigny » le 12 février 1994 par lequel la Commune a confié au Conservatoire la gestion de 28 ha pour 99 ans. Dès l’année suivante, était inauguré l’aménagement paysager de la carrière (6/06/1995). Deux ans plus tard, le 7 juin 1997, était inauguré « L’Aménagement pédagogique de la pelouse calcaire de Lorry-Mardigny ».

Le front de carrière a été laissé en l’état. Il permet de découvrir une coupe du sous-sol de la Côte de Lorry. En revanche, les abords de la carrière, mis à nu lors de l’exploitation, ont fait l’objet d’importants travaux. Des terrasses ont été aménagées pour permettre un ensemencement d’espèces trouvées habituellement sur le site et la plantation d’espèces arbustives.

Un Arrêté de Protection de Biotope (22/06/1995 Arr. n° 95-AG/2-314) interdit désormais toute destruction des 105 ha de pelouses calcicoles des deux côtes de Lorry et Mardigny. Et la protection de ce site a été confirmée par son classement en zone Natura 2000 (30/11/1995).

Cet espace fait l’objet d’un plan d’entretien mis en œuvre par le Conservatoire d’Espaces Naturels de Lorraine et régulièrement réévalué sur la base des visites de différents spécialistes de la faune et de la flore veillant à l’adéquation du plan d’entretien avec la conservation de ce biotope. Le plan d’entretien comprend : la pâture extensive par un troupeau d’ovins selon une fréquence convenue avec le moutonnier ; un défrichage et fauchage pluriannuel sur la surface  non fréquentée par les moutons (sentier de découverte).

fauchage-défrichage
Fauchage-défrichage 2006

La protection d’un site passe aussi par l’information du public. Des travaux de plantation et d’aménagement du sentier ont associé les élèves de l’école primaire. Le sentier de découverte du site informe les promeneurs sur la richesse des pelouses calcaires. Des visites thématiques ou de découverte sont organisées par le Conservatoire d’Espaces Naturels de Lorraine et la Commission Patrimoine de Familles Rurales-Association de La Côte (Lorry-Mardigny). Voir le calendrier de visites.

 

Sources :

• Préfecture de la Région Lorraine, Comité de pilotage, Conservatoire des Sites Lorrains (Fénétrange). Site Natura 2000 des Pelouses de Lorry-Mardigny, Site FR 4100164 : Documents d’objectifs. 21 décembre 2001

Description synthétique du site – INPN Inventaire National du Patrimoine Naturel National

• DREAL Lorraine, Natura 2000 en Lorraine : Pelouses de Lorry-Mardigny et Vittonville.

Arrêté de protection de biotope

Conservatoire d’Espaces Naturels de Lorraine

Le site naturel protégé en cartes :

Le Site Natura 2000 FR4100164 Pelouses de Lorry-Mardigny et Vittonville

Lien vers la fiche Natura 2000 sur le site de l’INPN

 

La Zone Naturelle d’Intérêt Ecologique, Faunistique et Floristique : ZNIEFF 1 – 410007496 Pelouses à Lorry-Mardigny

Lien vers la fiche ZNIEFF sur le site de l'INPN

 

L’espace sous Arrêté de protection de biotope d’habitat naturel FR3800342 – Pelouses calcaires de Lorry-Mardigny

Lien vers la fiche Arrêté de biotope sur le site de l’INPN

 

Espace géré par le Conservatoire d’Espaces Naturels de Lorraine