Visite sur la pelouse calcaire 13/05/2018

Les visiteurs du 13/05/2018

dimanche 13 mai, 14h30 :

Les pelouses calcaires de Lorry-Mardigny à la saison des orchidées :

A la découverte de la richesse botanique et de l’histoire d’une butte-témoin des Côtes de Moselle ;

Vingt-cinq curieux de nature ont affronté une température digne du dernier jour des saints de glace pour découvrir ce site naturel, protégé par un arrêté de biotope et classé Natura 2000 pour la richesse de sa flore et de sa faune. La promenade de découverte a suivi le sentier conçu par le Conservatoire d’Espaces Naturels de Lorraine qui gère le site. Malgré un printemps très tardif, nous avons tout de même pu voir 6 espèces d’orchidées : Orchis bouc, Orchis pourpre, Grande Listère, Orchis homme-pendu, Ophrys mouche et Orchis pyramidal encore en bouton pour ce dernier. Parmi les arbres, le Cytise et le Robinier faux-acacia étaient en pleine floraison et le sol était par endroit tapissé des chatons du Saule marsault. Le Rosier des chiens, communément appelé églantier, commençait sa floraison ; les feuilles du Tremble étaient très agitées sous le vent. Sainfoin, Sauge, Oeillet des chartreux et Hélianthèmes multicolores de la grande terrasse mettaient un peu de couleur dans la grisaille de cette journée, comme le Polygala du calcaire et l’Hippocrépide en ombelle parmi les plantes de très petite taille. Toujours au ras du sol, le thym-serpolet commençait tout juste sa floraison ; quant à la Piloselle, elle avait refermé ses fleurs en attendant que cesse ce temps très humide et frais où les insectes étaient bien rares. Nous avons pu observer les chenilles de la Laineuse du Ceriser sur leur nid entre deux branches, une construction qui a beaucoup intéressé les visiteurs. La pluie n’est revenue qu’en fin de balade, nous faisant accélérer le pas, mais l’accalmie de cet après-midi nous avait laissé le temps d’observer quelques aspects de ce site,bouleversé par la carrière des années 70/80, mais qui conserve toujours une belle surface de la pelouse créée par le pâturage séculaire des moutons.

Plus d’information sur les pelouses calcaires : http://www.lorry-mardigny-patrimoine.fr/pelouse12/