Cardère sauvage

DIPSACACEAE, Dipsacus fullonum

Plante bisannuelle ; Hauteur : jusqu’à 200 cm ; Habitat : talus, berges, friches

La Cardère trouve son habitat idéal sur un sol riche en nutriments et dans une relative humidité atmosphérique, ce qui explique qu’on la trouve sur les côtes de Lorry-Mardigny en lisière de bosquets ou au milieu d’une végétation dense et haute.

Pourquoi ces noms scientifique et vulgaire ?

Dipsacus en grec, c’est la soif, or l’eau peut s’accumuler dans le creux formé par chaque groupe de deux feuilles opposées de cette plante ; d’ailleurs l’un des surnoms de cette plante est  “cabaret des oiseaux”. Le nom vulgaire “cardère” a la même racine que le latin carduus (=chardon) ; or jadis, l’outil à carder la laine était formé de plusieurs têtes de chardon et l’on a longtemps cultivé une variété de cardère (Dipsacus sativus) pour carder la laine. Le qualificatif fullonum en latin signifie “du foulon”, faisant ainsi référence à l’ouvrier qui foulait les draps.

fiche Tela Botanica