Rendez-vous 2023

Deux visites guidées sur la pelouse calcaire

Une soirée Sciences en lumière

* * *

Visites guidées sur la pelouse calcaire

La Commission Patrimoine de Familles Rurales-Association de La Côte, partenaire du Conservatoire d’Espaces Naturels de Lorraine, vous propose deux balades de découverte sur la pelouse calcaire à Lorry-Mardigny.

La participation à ces deux sorties se fera jusqu’à la veille de la sortie sur inscription par mail à

 

Dimanche 10 septembre 2023, 14h30

La pelouse calcaire de fin d’été : criquets, sauterelles et compagnie

* * *

Dimanche 14 mai 2023, 14h30

La pelouse calcaire à la saison des orchidées

La pelouse calcaire à la saison des orchidées : découverte du site et de sa biodiversité en parcourant le nouveau sentier pédagogique.

Petit compte rendu de ce que nous avons vu.

Les arbres et arbustes :

Dès le début du sentier, nous avons vu un Cytise avec ses belles grappes de fleurs jaunes et je vous ai montré un morceau de cosse trouvé par terre, l’un de ses fruits de l’an dernier. Le Robinier faux acacia n’était pas encore en fleurs. Nous avons inspecté le dessous des feuilles d’un églantier pour conclure qu’il s’agissait du Rosier des chiens et non du Rosier rouillé. Les Saules marsault sont très présents sur le site. Nous avons évoqué à plusieurs reprises le côté envahissant du Cornouiller sanguin. Nous avons observé les inflorescences mâles et femelles d’un Pin noir d’Autriche.Le Baguenaudier,  dont les fruits en cosse lui ont donné le surnom d’arbre à vessies, est l’hôte du bas de talus tout comme le Chêne pédonculé et le Chêne sessile (ou rouvre).

Les orchidées

La saison n’étant pas très en avance, nous avons vu en fleurs : Orchis homme-pendu, Orchis pourpre, Ophrys mouche, Ophrys bourdon et Orchis militaire. D’autres orchidées étaient en tout début de floraison ou encore en boutons : Orchis bouc, Grande Listère, et Orchis pyramidal.

Autres plantes herbacées en fleurs lors de cette visite

La Sauge des prés, l’Euphorbe petit-cyprès, la Pimprenelle et ses curieuses têtes globuleuses de fleurs femelles au sommet et fleurs mâles plus bas ; la Piloselle et ses capitules ressemblant beaucoup au Pissenlit ; l’Hippocrépide en toupet et ses petites fleurs jaunes ; le Thym Serpolet commençait à peine sa floraison ; un beau tapis rose de Saxifrage tridactyle ; la Véronique de Scheerer ; Cynoglosse officinal. L’Hellébore fétide fleurit, suivant les années, entre janvier et mars, ce sont ses fruits toxiques que nous avons vus. Un groupe où l’on retrouvait les différents stades de vie de l’Anémone pulsatille, de la fleur à la boule d’aigrettes, porteuse de graines.

Les insectes

Une visite en groupe ne facilite pas les rencontres mais dès le début du sentier, une grosse chenille assez vive nous attendait sur le sol nu, celle du Cossus gâte-bois ou Ronge-bois qui était peut-être à la recherche d’un endroit tranquille pour se métamorphoser ; le papillon a une taille à la mesure de sa chenille : 7 à 8 cm d’envergure. Un Grillon champêtre était égaré sur le sentier et sautait, un peu perdu. Le seul papillon que nous ayons pu identifier en vol puis posé était le petit Argus vert, vu à plusieurs reprises. Nous avons eu aussi la chance de voir un très gros papillon de nuit posé sur un poteau du sentier : il s’agit d’un Sphinx du troène, dont l’envergure atteint 12 cm !

  • * * *

Vendredi 24 mars 2023 à 20h30

 

Sécheresse en Europe, une soirée projection-débat « Sciences en lumière »

Lorry-Mardigny, salle des fêtes, rue des Sources (à l’arrière de la mairie) ; entrée libre dans la limite des places disponibles, ouverture des portes à 20 h

Projection du film documentaire Sécheresse en Europe, suivie d’un débat avec Vincent Huault, maître de conférence à l’Université de Lorraine, Laboratoire de GéoRessources (Nancy).

>>> Compte rendu de la soirée