Moro-Sphinx ou Sphinx colibri

SPHINGIDAE, Macroglossum stellatarum

Papillon diurne migrateur ; Envergure : 36 à 50 mm ; Habitat : prés, buissons, jardins, lieux secs et ensoleillés, carrières

Plantes hôtes des chenilles : Gaillets

Ce 16 juin 2018, ce Sphinx colibri butinait les fleurs nombreuses d’Œillet des chartreux et uniquement ces fleurs. Il se déplaçait à très grande vitesse d’une fleur à l’autre, puisait le nectar grâce à sa longue trompe (presque aussi longue que son corps), le tout en vol stationnaire, sans se poser sur la fleur, d’où son surnom de Sphinx colibri ; 2 à 3 secondes sur chaque fleur et un passage éclair d’une fleur à l’autre : un joli spectacle à observer. Le Moro-Sphinx puise le nectar de bien d’autres fleurs mais à chaque “sortie” il choisit une seule espèce, ce qui lui permet peut-être d’être plus efficace et d’autant plus rapide.

Le numéro 86 du journal La Hulotte est consacré au Sphinx colibri.

fiche Lépinet

fiche Wikipédia