Tique

AMBLYOMMIDAE, Dermacentor sp.

Acariens parasites externes de vertébrés, à sang froid ou chaud ; taille : 3 à 4 mm

Ces Acariens sont à classer dans les Arachnides, munis de quatre paires de pattes. Ils passent deux ou trois stades de leur cycle de développement ancrés sur la peau d’oiseaux, de reptiles ou de mammifères, y compris l’Homme, se nourrissant de leur sang. La morsure des tiques est indolore du fait des anesthésiants contenus dans leur salive, ce qui leur est indispensable puisque leur repas de sang dure plusieurs jours. Les tiques peuvent, à cette occasion, transmettre de nombreux agents pathogènes, notamment la Borrelia, bactérie responsable de la maladie de Lyme. Cette borréliose, si elle n’est pas soignée (traitement antibiotique), peut, au bout de quelques années, provoquer de sérieux problèmes cutanés, rhumatologiques ou neurologiques.

La tique attend, accrochée à une herbe, son futur hôte sur lequel elle se laisse tomber. Bien que dépourvue d’yeux, elle sait ensuite se diriger vers une partie du corps à la peau fine : chez l’Homme, à la racine des cheveux, derrière les oreilles,…

Cette maladie est ancienne puisque Ötzi, homme momifié dans un glacier entre Italie et Autriche et mort vers 2600 ans avant notre ère, était porteur de cette bactérie. Le réservoir de la bactérie est constitué de petits rongeurs, la tique étant le vecteur vers d’autres mammifères. L’augmentation de la fréquence de cette maladie est liée à l’érosion de la biodiversité et à l’augmentation de la densité des petits rongeurs. Le développement des tiques se déroule en trois stades : la larve (1 à 2 mm) se nourrit du sang de petits animaux, on trouve la nymphe (2 à 4 mm) sur des animaux petits à moyens et les adultes sur de grands animaux ou sur l’Homme.

Quelques conseils : restez sur les sentiers pour éviter les herbes hautes, habillez-vous de vêtements clairs pour mieux repérer les tiques, et à l’aspect lisse car les tiques savent profiter de la moindre aspérité pour s’accrocher ; certains répulsifs vendus en pharmacie peuvent compléter ces précautions. Soyez particulièrement attentifs par temps doux et humide ; durant les canicules, les tiques sont invisibles, elles sont probablement au sol cherchant à s’hydrater.  Quand une tique s’est fixée sur la peau, la retirer au plus tôt -avant que les borrelia ne migrent jusqu’à la salive de la tique donc jusqu’à votre sang- et avec un tire-tique en forme de pied-de-biche en tournant doucement, de façon à éviter que le rostre ne reste en place dans la peau et ne provoque une infection.

Lyme : ville des Etats-Unis où cette maladie a été identifiée

fiche Wikipédia

Deux espèces présentes sur les pelouses calcaires :

Dermacentor marginatus, la plus commune

Dermacentor reticulatus

Un podcast Sciences en lumière pour découvrir les tiques et la borréliose.

Une soirée-conférence Sciences en lumière pour mieux connaître les tiques et leurs dangers :