Le grand Zouave

Son parcours militaire au temps de la “campagne d’Italie” lui a valu son surnom : à Lorry, Louis Félix était le Père Zouave, ou encore le grand Zouave, vu sa taille. Cette campagne d’Italie menée par les troupes franco-sardes répondait à la promesse faite par l’empereur français Napoléon III à Victor-Emmanuel II, duc de Savoie et roi de Sardaigne, de l’aider à chasser l’occupant autrichien du territoire italien. C’est une étape du Risorgimento ou unification italienne.

Le Lorrain, 21/09/1921, Limédia.kiosque

Lorry-Mardigny

Les vieux d’Italie. – On nous écrit

On vient d’enterrer, à Lorry-Mardigny, un des rares survivants des anciens soldats d’Italie : Louis Félix, né à Lorry en 1837. Toujours vaillant et alerte malgré ses 84 ans, le défunt avait servi cinq ans au 1er régiment de zouaves en garnison à Alger, de 1859 à 1864. Avec son régiment d’élite il fit la campagne d’Italie et prit part aux batailles de Solferino, Magenta, Palestro, Marignan, Montebello, etc., et tout cela sans recevoir la moindre égratignure. Son courage lui valut la médaille militaire, ce que beaucoup, parmi ses compagnons, ignoraient, tellement la rouille du temps s’arrête sur ces vieux de la vieille. Dans le pays l’ancien zouave n’était connu que sous le nom du “Père Zouave”. R.I.P. (Requiescat in pace : qu’il repose en paix)