Pas de fête patronale sans René Thill

C’était le temps des fêtes patronales autour du 10 août pour Mardigny et du 14 septembre pour Lorry. Pour des générations d’enfants de la commune, il s’agissait de sortir vite de table, avec en poche les quelques francs donnés par les parents, pour arriver sur la place devant la boutique “du” René Thill, ses friandises et petits jouets.

Le Lorrain, 14/02/1926, Limédia Kiosque

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *